Équilibre vie pro / vie perso : les clés pour éviter le burn out !

Cela n’a mis guère que quelques années, à peine plus d’une décennie ou de deux, pour que l’expression originale de “Burn Out” franchisse l’Atlantique et la Manche pour coloniser notre espace francophone et s’impose un peu partout comme une notion fondamentale du rapport à l’existence que chacun entretient au sein de nos sociétés post-modernes. Il n’y a pas une profession qui peut se targuer d’être tout à fait à l’abri de ce syndrome qui frappe de plus en plus de monde, et qui est devenu un véritable cancer pour les entreprises. Il faut bien avoir conscience que le ‘Burnout’ ne désigne que l’épuisement en lien avec le monde du travail, et il ne faut pas le confondre avec un épuisement émotionnel, une dépression (qu’elle soit passagère ou non..), ou une profonde envie de changement ; très souvent, on a tendance à faire la confusion… Au cours de notre article dédié à ce souci, fondamental pour de très nombreuses personnes, nous allons tâcher de vous donner quelques pistes, quelques stratégies à envisager afin de diminuer la réaction au stress et donc limiter l’envergure et la profondeur dudit ‘Burnout’.

 

 

La notion même de burn-out, comme nous l’avons rapidement signalé dans notre chapeau d’introduction, s’est faite une véritable place dans le vocabulaire de tout un chacun, depuis quelques temps déjà, ainsi, il n’est pas rare d’entendre un collègue ou une
C’est un syndrome relativement récent, qui connaît une très forte augmentation, du fait de la mutation de nos conditions de travail et de la flexibilité de tous les instants dont se réclament (souvent au dépens des salariés…) la plupart des employeurs au nom de la sacro-sainte croissance…
Travailler le dimanche, être disponible à toute heure afin de répondre à la demande, s’investir sans compter ,tant en nombre d’heures qu’en énergie positive, voilà les principaux leviers sur lesquels l’employeur peut jouer et aussi les principales causes qui peuvent amener n’importe quel salarié au bord du Burn-out, s’il n’y prête pas attention.

Nous allons donc nous pencher dans le détail sur les différentes méthodes connues, sur 5 clefs fondamentales, qui vous permettront de surnager, et de toujours conserver la tête hors de l’eau, même lorsque les événements se ligueront contre vous afin de vous faire boire la tasse ! N’allez pas penser qu’il faille nécessairement être un roc mental ou une sommité intellectuelle doublée d’un mental de champion, pour pouvoir se soustraire à ce mal terrible de nos sociétés modernes, j’ai nommé : le Burn-out.
Si vous êtes en souffrance et que vous avez besoin de poser des mots sur ce qui ne colle pas, peut-être bien que ce contenu sera très exactement ce qu’il vous faut et fournira ce déclic que vous attendez afin de reprendre du poil de la bête, alors bonne lecture à vous !

Redonnez du sens à vos activités

A l’origine, c’est très souvent une sorte de perte de sens qui peut amener tout un chacun à enclencher les étapes successives, à faire tomber les premiers dominos, menant finalement à un véritable Burn-out. S’il est généralement un peu compliqué, pour ne pas dire impensable, de parvenir à précisément poser des mots sur ce qui ne va pas, on ressent de façon assez vibrionnante une relative perte de repère, et l’on ne sait plus trop où l’on va, quel cap on suit, et l’on se retrouve certes à toujours avancer, d’une certaine manière, mais on ne sait plus trop vraiment vers quoi, et quels sont les accessits à tous ces efforts que nous réalisons au quotidien. Au final, cela peut se matérialiser par une sorte de mal-être auprès des personnes que l’on fréquente sur le lieu de travail, cela peut aussi se traduire par la sensation d’enchaîner les actions, les gestes, les paroles, de façon presque automatique, sans que cela ne fasse sens en nous.
Si vous vous trouvez dans cette situation, qui représente bien souvent les prémices de ce que sera le Burn out un peu plus tard, lorsqu’il se sera vraiment installé, alors le mieux est de réagir illico presto, alors les neurosciences conseillent tout simplement de faire un ‘STOP’ direct et total à cette forme de confusion généralisée, un ‘STOP’ qui soit à la foit net, définitif et RAPIDE (parce que le cerveau fonctionne ainsi. Dites ‘Stop’ de façon catégorique et sans laisser de place à quelque doute que ce soit, faites-le dans les 5 secondes qui suivent la naissance de cette situation de confusion que nous évoquions plus haut…et surtout, soyez intransigeant avec vous-même. Cette histoire de 5 secondes est essentielle dans la mesure où les neurosciences ont prouvé que si vous souhaitiez changer une habitude, et bien le plus efficace était d’y couper immédiatement (dans les 5 secondes…), dès que l’idée ou l’envie apparaît en vous.

Le sommeil est une clÉ fondamentale pour rebondir

Là encore les observations qui sont faites sur le terrain, ainsi que les nombreuses études menées en ce sens, sont unanimes : le Burn out, très souvent, est à mettre en parallèle avec un sommeil non satisfaisant ou insuffisant chez tel ou tel sujet.
Le sommeil est une activité qui est essentielle pour tout individu. Bien entendu, c’est grâce à lui que nous nous reposons et récupérons de la fatigue purement physique, ce qui, en soit, est déjà crucial, mais en plus, et il est important de ne pas perdre de vue cet aspect là, il est aussi le garant d’une bonne santé mentale et d’un moral au beau fixe dan la vie de tous les jours.
Si vous avez quelques soucis pour vous endormir, ou bien si vos nuits semblent ne pas être suffisamment reposante, nous ne saurions trop vous conseiller de faire appel à un professionnel, qui saura trouver les moyens pour régler vos soucis, néanmoins, avant cela, voici un petit conseil à toujours bien garder en tête: limitez l’utilisation des écrans avant de vous coucher, car ces derniers vont invariablement créer une forme d’excitation, de fatigue oculaire et d’énervement, qui sont, vous l’imaginez bien, très nocifs pour un endormissement rapide et un sommeil réparateur. De nos jours, nous sommes de plus en plus nombreux à nous coucher avec une TV ou un écran d’ordinateur qui est en marche, or il faut savoir que les études sont on ne peut plus claire à ce sujet : c’est une habitude très néfaste pour notre qualité de sommeil, et il faudrait s’en débarrasser au plus tôt !
Si vous connaissez un début de Burn out, vous l’aurez compris, notre 2nd conseil sera de limiter voire de couper tous les écrans lorsque le soir arrive (pourquoi n’envisageriez-vous pas un moment de lecture à la place ?), cela vous semble peut-être bien anodin, mais faites l’essai et vous vous apercevrez très vie que ce n’est pas le cas, loin s’en faut !

L’alimentation ne doit pas être négligée

Le fait d’être victime d’un Burn out, vous l’aurez compris, peut être dû à divers facteurs, et même si cela peut paraître étrange, voire contre-intuitif à certains et à certaines d’entre-vous, sachez que votre façon de vous nourrir, là encore, peut avoir un impact positif ou négatif sur la situation… C’est précisément ce dont nous allons parler dans cette 3ème partie.
Est-il besoin de dire que lorsque l’on se nourrit mal (trop, trop peu, de manière déséquilibrée, etc…) et bien l’apport en énergie au métabolisme est forcément moins bon, et cela va, de fait, entraîner des répercussions sur le moral, sur le mental, sur la motivation…
Ressentir véritablement de la joie à travailler et à être productif, se sentir épanoui lorsque l’on est au contact des autres, et donc des collègues, apprécier avancer ensemble, en équipe et coopérer de la façon la plus efficace possible pour tendre vers cela, voilà tout ce qu’une alimentation saine et juste nous donne la possibilité de faire, sans vraiment que nous ayons besoin d’y penser ou de nous forcer, puisque nous somme des ‘animaux sociaux’, n’est-ce pas ?
L’alimentation, c’est aussi une histoire d’équilibre, globalement, ainsi pour vous donner un exemple, si vous buvez trop de café, dont le principal effet sur l’organisme est de donner du pep’s, et donc de ‘masquer la fatigue’, et bien, à terme, cela va plus nous desservir qu’autre chose, puisque même si vous ne vous sentez pas fatigué, et bien vous l’être tout de même, au fond (en outre, vous ne le savez peut-être pas, mais le café semble aussi avoir la capacité de faire augmenter le stress de celles et ceux qui en consomment de trop…). Ce qui vaut pour le café vaut pour tout un tas d’autres choses parmi lesquelles l’alcool, la malbouffe, etc.

 

Il faut que vous parveniez à tenir en respect vos émotions

La plupart du temps, le simple fait de se retrouver en Burn out va avoir la fâcheuse tendance à nous amener à beaucoup moins être en maîtrise, au niveau des émotions par exemple… Dans ce cas précis, la courbe du moral prend alors l’apparence d’une courbe sinusoïdale profonde, et les trop plein de tristesse, les excès de colère, et j’en passe, vont alors fleurir un peu n’importe quand dans la journée, dès lors que nous serons confronté à une situation qui ne nous enchante guère…
La seule issue à cela, c’est évidemment de parvenir à prendre conscience de la chose, car sans cela, il va de soi que nous ne pourrez rien régler,… Ainsi, si nous devions vous donner un tuyau en particulier, si vous vous sentez dans cette situation, alors ce serait tut simplement de ne pas rester seul, de ne pas demeurer isolé face à cela, car c’est la pire des choses à faire…
Pour vous sortir rapidement de ce chausse trappe fort désagréable dont il est parfois difficile de s’extraire, le plus simple, le plus efficace et le plus rapide, ce sera tout simplement d’échanger avec vos proches (que ce soient des amis ou que ce soit de la famille…à vous de voir en fonction de votre situation) sur le sujet.
Que vous soyez un artisan, un simple salarié, ou un entrepreneur, peu importe, la vie active jalonne nos vis de situations parfois stimulantes et d’autres fois carrément stressantes, il faut donc savoir jongler avec cela et parvenir à ne pas faire en sorte que le stress de l’activité devienne toxique pour nous.
Le simple fait de communiquer à propos de ces situations de stress avec un amis ou un proche va déjà désamorcer un peu la chose et faire baisser cette si désagréable sensation que l’on a parfois de ne plus rien maîtriser (ou si peu, disons…) à certains moments.
En gros, il faut ben comprendre que plus on essaye de refouler les choses, de les masquer, de les ‘mettre sous le tapis de l’inconscient’, et plus on perd le repère de ce que l’on est véritablement, plus on s’éloigne de soi-même, en se mentant et en empêchant de ce fait l’entourage de pouvoir déceler quelque souci que ce soit.

Ménagez-vous des breaks, des temps de pause, vous n’êtes pas une machine

Arrêtez de faire passer le professionnel avant tout et avant toutes et tous, si tant est qu’une situation nécessite que vous couriez à en perdre haleine, alors trottez seulement, demain il fera jour n’en doutez pas une seconde…
Faites des temps de pause, ménagez-vous ces moments de retour sur soi, recentrez-vous, prenez le temps de réfléchir vraiment à ce que vous voulez au fond, et cessez de tout focaliser uniquement sur votre productivité, car aussi vrai qu’un coffre-fort n’entre pas dans le corbillard, et bien le jour de votre dernier souffle, il serait fort dommage que vos seuls hauts faits soient d’avoir été excellent salarié, toujours présent, jamais en grève et aussi productif que Stakhanovic…
La vie c’est bien plus que cela, la vie c’est une aventure, une somme d’expériences, alors additionnez-les, multipliez-les même, c’est comme cela que l’on s’enrichit vraiment, et non pas en alignant les heures de travail ou les Zéros avant la virgule, sur son compte en banque…
Prenez du temps pour vos loisirs, sortez régulièrement pour vous activer et vous occuper à des choses qui sortent un peu des sentiers battus que sont le quotidien et le travail, prenez tout simplement soin de vous. Ne perdez pas de vue le fait que pour faire grandir un projet, pour progresser dans sa carrière, le plus efficace sera sans nul doute de vous sentir en pleine possession de vos moyens, de vous élever vous-même, de prendre du temps pour vous. Prenez l’adage suivant et faites-le tourner nu peu dans tous les sens dans votre tête, jusqu’à ce qu’il vous évoquer une vérité absolue “Si vous voulez gagner du temps, alors le mieux sera sans doute de vous arrêter de courir à tout bout de champ…”En outre, si vous parvenez à faire votre ce dicton, sachez que non seulement vous gagnerez effectivement du temps, mais en plus vous allez aussi sans le moindre doute gagner un peu d’espérance de vie, ainsi que du confort au jour le jour (plus de joie, une santé mentale mieux équilibrée et plus stable..) !

Pour conclure :

Afin de bien récapituler l’ensemble de ce que nous avons survolé au cours de cet article, afin de faire une synthèse à la fois bien claire et précise, rappelez-vous ceci :
– afin de changer une habitude, donnez-vous 5 secondes pour l’imposer à votre cerveau.
– afin d’avoir un sommeil de meilleure qualité le soir, cessez de mettre en route les écran (PC, portable, TV…) dans la chambre lorsque vous allez vous coucher.
– faites attention à votre alimentation, et cessez de boire des hectolitres de café chaque jour que Dieu fait !
– partagez avec vos amis et vos proches afin de ne pas accumuler les soucis et d’avoir un bien meilleur équilibre émotionnel.
– prenez du temps pour vous si vous sentez poindre à l’horizon, le vilain spectre du Burn out.
Nous espérons que ce contenu vous aura permis de mieux comprendre en quoi consiste le Burn out et que nous vous aurons aussi donné les principales clefs qui vous permettront de ne pas en souffrir trop, si tant est qu’un jour vous y soyez confronté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.